le cuir est notre univers

Les étapes de fabrication d’une chaussure en cuir

Les chaussures en cuir donnent un style particulier à son porteur. Avec des chaussures italiennes renommées, on peut entrer dans tous les galas possibles. Avec des rangers, on peut grimper toutes les montagnes pendant des années.

Le cuir doit passer par de nombreuses étapes avant de devenir l’objet que nous connaissons. Découvrez avec le blog Laruedesartisans de quelle façon les chaussures en cuir sont créées.

Chaussures de sport en cuir

Création des modèles

La première étape dans la fabrication chaussure cuir consiste à imaginer les formes et l’apparence du modèle de chaussure à produire ainsi que les différentes couleurs, matières et accessoires comme :

  • Les lacets
  • Les œillets
  • Les rivets
  • Les talons

 
Cela en fonction des courants ou du style de la mode du moment.

La modélisation

Cette étape consiste à réaliser un modèle de pied à chausser en bois dans la pointure « échantillon » voulue, destiné à l’assemblage des différentes pièces de cuir. La Conception Assistée par Ordinateur (CAO) est un atout pour effectuer ces opérations. On l’associe à une machine-outil appelée un Tour.

Le patronage

Cette opération consiste à reporter les contours finaux des différentes caractéristiques du modèle « échantillon » afin de réaliser un plan détaillé de chaque pièce, un gabarit ou patron qui servira pour la coupe des pièces en cuir de la forme à assembler.

Les séries

Consistent à décliner toutes les pièces du patronage dans les différentes pointures correspondant au modèle « échantillon ». Par exemple, à partir du 41 on réalise les pointures du 39 au 46 créant ainsi une série de ce modèle pour sa fabrication industrielle.

La coupe

Dans la fabrication artisanale, elle consiste en la découpe à la main ou à l’emporte pièce des matériaux en cuir sélectionnés. Dans la fabrication industrielle, on utilise pour la découpe des machines au laser ou à jet d’eau sous hautes pressions pour obtenir une production plus rapide et à plus grande échelle.

La préparation au piquage

Consiste en une série d’opérations techniques à effectuer comme :

  • Le rempliage
  • Le parage
  • Le perçage

 
Ces étapes sont réalisées sur les parties supérieures de la chaussure en cuir. Ensuite, on découpe les éléments du semelage à partir du dessous du patronage appelé première de montage. Comme son nom l’indique elle prépare à l’étape suivante.

Le piquage

Consiste à effectuer une série de petits trous sur toutes les pièces de cuir qui constituent la forme définitive qui est appelée la « tige ». Elle va servir à assembler par des coutures le haut de la chaussure. Au même moment sont réalisées les piqûres des pièces décoratives.

Le mariage

L’étape finale consiste à assembler la « tige » dans son ensemble à la « première de montage ». Ces pièces sont cousues ou collées à la semelle par paire et par pointure de chaque série. Elle est poétiquement appelée le « mariage » et se réalise dans un endroit prévu à cet effet, la « salle de mariage ».

Vous savez tout sur la fabrication chaussure cuir. Si vous avez appris quelque chose, n’hésitez pas à partager cet article sur les réseaux sociaux !

Pour continuer la lecture