le cuir est notre univers

L’étape de rognage de la peau tannée

La rivière est une étape cruciale pour l’aspect final du cuir. En effet, c’est à ce moment que la peau brute est travaillée avant d’être tannée. La première étape de la rivière est le retaillage (ou rognage). Elle permet la découpe de la peau brute pour lui donner une forme satisfaisante pour les futurs travaux.

Qu'est-ce que le retaillage ?

Le retaillage des peaux

Avant de devenir un sac ou un portefeuille, la peau animale est d’abord retaillée. C’est d’ailleurs la première étape de la rivière qui vise à préparer le futur cuir au tannage.

Lorsque la peau arrive sur les tables de découpe, elle a une forme qui ne permet pas son traitement. Des professionnels sont alors obligés de découper les morceaux qui ne sont pas indispensables. C’est le cas des pattes, des oreilles, de la queue et de la tête. En clair, on découpe tout ce qui dépasse pour ne laisser qu’un moreau de peau relativement rectangulaire.

Le choix d’une peau de qualité

Le choix de la peau se fait avant l’étape de retaillage. C’est à ce moment que l’on sélectionne les meilleurs grains, bien que l’épiderme comporte encore ses poils. Ainsi, la peau sera différente en fonction de la finition voulue. Un cuir aniline pleine fleur sera différent d’un nubuck.

Les outils de découpe

Afin d’effectuer un travail rapide et efficace, les professionnels du rognage doivent être bien équipés. Ils disposent d’un tablier de protection, d’un couteau, d’un aiguiseur et d’une table de découpe.

Le couteau doit être tranchant tout au long de la manipulation. C’est la raison pour laquelle le retailleur aiguise son outil entre deux découpes. Cela permet de couper les lambeaux de peau de manière efficace. Le tablier est là pour retenir les éventuelles projections. Enfin, la table de découpe est une large surface plane qui permet le dépôt du futur cuir.

Une fois rognée, la peau animale est transférée au reverdissage, deuxième étape de la rivière.

À voir