le cuir est notre univers

Le cuir et son langage

Pleine fleur, croûte de cuir, finition aniline, tannage végétal… on s’y perd parfois.
C’est pourquoi je vous ai préparé un petit lexique (non-exhaustif) des termes que nous utilisons en maroquinerie.

Ceinture en cuir pleine fleur

Ceinture en cuir pleine fleur

Le cuir pleine fleur

C’est la partie supérieure de la peau, le plus solide et la plus durable. Comme la surface n’est pas lissée, qu’elle garde son aspect naturel, il faut des peaux ayant très peu de défauts. Tout cela fait le prix assez élevé du cuir pleine fleur.

Le cuir pleine fleur peut être poli légèrement pour enlever des imperfections : nous l’appelons alors « cuir pleine fleur corrigée ». Il garde cependant son excellente qualité et sa durabilité tout en étant plus flexible.

La croûte de cuir

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la croûte de cuir ne se situe pas en dessus mais bien en dessous du cuir pleine fleur.
C’est la partie du cuir dont la qualité convient pour certains produits, mais pas pour d’autres car il ne conserve pas sa forme.

Le tannage végétal vs. le tannage au chrome

Lequel est bon, lequel est mauvais ? La réponse n’est pas aussi simple qu’il n’y parait.

Un cuir au tannage végétal signifie qu’on a utilisé des tanins à base végétale (écorces, arbustes, fleurs…) pour modifier la structure de la peau. Au fil du temps, ce cuir va acquérir une belle patine et gardera sa rigidité. Petit bémol pour ce type de tannage, il utilise plus d’eau et d’électricité que les autres.

Pour tanner le cuir au chrome, on utilise du chrome III afin de rendre un cuir plus souple, plus durable et qui conserve son aspect d’origine plus longtemps. Il faut faire attention avec cette technique car dans de mauvaises conditions cela peut générer le fameux chrome VI très nocif pour les tanneurs et l’environnement. Mais dans de bonnes conditions, ce tannage est équivalent au tannage végétal en terme de toxicité.

cuir de vachette pleine fleur

Cuir pleine fleur pigmenté

Les finitions

La finition aniline est généralement utilisée sur des cuirs pleine fleur. En effet cette finition transparente de faible épaisseur (entre 5 et 15 microns) est appliquée sur des cuirs sans défaut (ou très peu) afin de conserver un contact agréable et l’aspect naturel de la fleur. Ce sont de très beau cuirs, appréciés des connaisseurs, utilisé pour la petite maroquinerie de luxe.

Le cuir finition pigmentée est un cuir pleine fleur sur lequel on applique une finition opaque (entre 20 et 40 microns) satinée, grainée ou foulonnée. Cette finition assure une bonne protection du cuir contre la lumière, les frottements et les tâches. Les aspects et les couleurs sont très diversifiés mais l’aspect est moins naturel que la finition aniline.

cuir pu

Cuir PU

Le cuir PU est un cuir dont la fleur est remplacée par un film pigmenté qui donne la couleur et la finition de la peau. Le film est à base de polyuréthane (PU) d’où son nom cuir PU. Ce cuir est idéal pour les sous-mains utilisés de manière professionnelle car il est robuste et facile d’entretien.

Pour le cuir « gras » (ou toucher bougie), on va introduire en forte quantité de la matière grasse sur des cuirs pleine fleur généralement. Elle va assurer une imperméabilisation, un toucher gras et un aspect mat. Le cuir est souple, résistant mais assez lourd (ce qui peut être un avantage ou un inconvénient selon l’utilisation).

Les cuirs d’aspect velouteux

cuir vachette nubuck

Nubuck

Le nubuck résulte d’un ponçage réalisé sur la fleur, dont la fibre dense et serrée permet d’obtenir un aspect velouteux très fin.

Le ponçage étant superficiel, il faut utiliser des peaux ayant peu de défauts car cette technique ne les éliminera pas. On obtient au magnifique cuir au toucher « peau de pêche » mais sensible à la lumière et aux taches. L’usage et l’entretien sont délicats, l’imperméabilisation est souhaitable.

Le cuir velours est obtenu par le ponçage côté chair du cuir pleine fleur. Le ponçage est effectué du côté chair lorsque la fleur du cuir est grossière ou fortement détériorée. Comme le nubuck, l’aspect du cuir velours dépend de la structure des fibres de la chair. Il est sensible à la lumière et aux tâches. L’usage et l’entretien sont délicats, l’imperméabilisation est souhaitable.

croûte velours

Croûte velours

La croûte velours est obtenu par le ponçage de la croûte de cuir. L’aspect velouteux est beaucoup moins fin que celui du nubuck. Bien que le cuir velours et la croûte velours soient visuellement proche ; le cuir velours aura un résistance mécanique supérieure à la croûte velours du fait de la présence de la fleur, très résistante.

Marielle Guiraud

Laisser une réponse

*

captcha *