Contact: 05 63 57 57 02 ou par E-mail

la rue des artisans

Bien plus que de la vente en ligne !

Les blousons d'aviateurs en cuir

Le cuir durant la seconde guerre mondiale

Aujourd’hui, le 8 mai 2014, nous fêtons les 69 ans de la capitulation Allemande et la fin de la seconde guerre mondiale en Europe. En ce jour de commémoration, nous vous proposons de découvrir les objets en cuir employés par les différentes armées durant la guerre de 39-45. En effet, les armées avaient besoin d’un matériau à la fois solide, souple et résistant dans le temps. Quoi de mieux que le cuir pour représenter toutes ces qualités ?

L’aviateur, symbole du cuir en 39-45

L’aviation avait une place importante pendant la seconde guerre mondiale. À la fois stratégiques et puissantes, les flottes allemandes pouvaient détruire des villes entières en un claquement de doigts. Celui qui maîtrisait les airs pouvait prétendre à une supériorité incontestable.

Casque en cuir de l'aviation Les pilotes n’avaient guère besoin d’une lourde protection. Ils étaient protégés par une carlingue solide. De plus, il était rare de se faire attaquer à l’arme de poing dans les airs. Ainsi, il fallait adopter une tenue souple et résistante sur le long terme. Les américains adoptèrent alors le blouson en cuir des aviateurs. Souvent décorés de pin-up et de personnages de cartoon, leur style perdure dans les années. Ainsi, il n’est pas rare de retrouver des blousons aviateurs dans le commerce en 2014 !
Leur casque était également fabriqué en cuir. Ici plus rigide, il permettait l’insertion de plusieurs accessoires (audio, respirateur, lunettes, etc.).

Les protections militaires

Les soldats se devaient de porter des protections. Celles-ci étaient adaptées aux situations. Tantôt légères, tantôt lourdes, les armures sauvaient des vies. Le cuir était utilisé dans la constitution de certaines pièces. Nous connaissons bien les rangers, chaussures montantes en cuir que les armées utilisent encore de nos jours. Très résistantes et imperméables, les rangers permettaient une protection du pied, de la cheville et d’une partie du tibia.

Les gants étaient également en cuir. Ils permettaient une excellente isolation du froid et une résistance à toute épreuve. Ainsi, il n’est pas rare de voir des paires de gants datant de la seconde guerre mondiale en vente aujourd’hui !

Rangement pour arme de poing en cuirLes rangements en cuir

Enfin, on utilisait les propriétés du cuir pour la fabrications de rangements portatifs. C’est par exemple le cas des holsters. En cuir souple ou rigide, ils pouvaient être positionnés à la ceinture et contenir des pistolets de tailles différentes. La structure était solide afin de maintenant fermement l’arme dans son logement. Encore une fois, les holster datant de 39-45 sont en vente sur des sites d’enchères. Leur état est quasiment neuf !
De nombreuses sacoches étaient également en cuir. Celles-ci devaient être résistantes pour pouvoir supporter les aléas du champ de bataille. Les médecins militaires disposaient leurs instruments au sein d’une sacoche en cuir rigide.

Nous pouvons dire que le cuir est un matériau qui a grandement participé à la seconde guerre mondiale. Il était utilisé pour ses diverses propriétés et nous pouvons retrouver ces objets dans un état impressionnant 69 ans après.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *