Contact: 05 63 57 57 02 ou par E-mail

la rue des artisans

Bien plus que de la vente en ligne !

Travail du cuir : la rivière

Concrètement, les 7 étapes du travail de la rivière dans le processus de fabrication du cuir ont pour but de nettoyer la peau de tous les éléments physiques et chimiques qui gêneraient la pénétration uniforme et complète du produit tannant, sans en altérer la solidité.

Toutes les étapes du travail de la rivière

On appelle cette étape « rivière » car les premières industries utilisaient les cours d’eau pour tremper les peaux. Certaines rivières étaient réputées pour leur pH exceptionnel. C’est par exemple le cas du Dadou à Grauhlet.

Retaillage : homogénéisation des coupes

Le retaillage consiste à enlever les extrémités des peaux (pattes, oreilles, queues, tétines) pour éviter qu’elles se nouent entre elles dans les bains. Le travail est effectué avec dextérité et permet d’obtenir un support de dimensions plus ou moins homogènes.

Reverdissage : nettoyage et hydratation

Le reverdissage est l’étape de réhydratation de la peau et du débarras de toutes souillures. Les peaux sont traitées dans des cuves remplies d’eau additionnée de produit alcalin (carbonate de soude), parfois d’antiseptique (pour éviter la putréfaction), puis rincées. Durée de l’opération : entre 24 et 48 h.

Épilage : retrait des poils

L’épilage est la technique d’élimination de l’épiderme et des poils. Les peaux sont plongées dans un bain de « pelain » (solution aqueuse additionnée de chaux pure ou de sulfure de sodium ou d’une combinaison des deux). En fin de traitement, on ajoute de l’eau oxygénée. Durée : de 48 à 72 h.

Écharnage : élimination des déchets

L’écharnage est la technique d’élimination du tissu sous-cutané, des morceaux de viande et des graisses (ces sous produits appelés « carnasses » constituent les « colles » qui entrent dans la fabrication de la gélatine).

Déchaulage : rinçage de la peau

Pour extraire la chaux que le derme a absorbée lors de l’épilage, la peau est trempée dans une solution aqueuse (à base d’acides faibles, ou de sels d’acide ou encore à base de sulfate d’ammonium) : c’est l’étape du déchaulage. L’opération se termine par un rinçage.

Confitage : assouplissement du cuir

Pour augmenter la souplesse du cuir et la qualité de la fleur en dégradant les fibres élastiques et le collagène, la peau est passée dans une « façonneuse » et traitée à base de « confits » (mélange d’enzymes) : c’est l’étape du confitage.

Dégraissage : préparation au tannage

Le dégraissage est la technique d’élimination de toute trace de graisse animale qui empêcherait la pénétration des tanins. À ce stade, la peau blanche et visqueuse, appelée « en tripe », est alors prête à recevoir le tannage.

Continuer la lecture

Facebook
Twitter
WhatsApp
LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *