Aller au contenu

Contact : 05 63 57 57 02 ou par E-mail

la rue des artisans

Le super Blog

Une fois la peau séchée, il est nécessaire de la retravailler afin de correspondre à certains standards. On note alors plusieurs étapes intermédiaires toutes plus importantes les unes que les autres pour que les finitions soient parfaites. Au final, les cuirs pourront être envoyés aux professionnels pour la confection de leurs produits et ainsi arriver à la dernière étape de la confection du cuir.

Toutes les étapes de finition du cuir

La peau est désormais bientôt prête à être expédiée aux demandeurs. Cependant, il est nécessaire de traiter quelques aspects de la peau tannée. Découvrez tous les détails qui font que la peau se transforme en cuir utilisable par les maroquiniers.

Dérayage

Sorties du séchage, les peaux n’ont pas toutes la même épaisseur. Afin de répondre à des normes, il est indispensable de réaliser le travail de dérayage qui consiste à gratter le cuir pour l’égaliser. On peut comparer cette étape au rabotage du bois.

Palissonnage

Le palissonnage est l’étape durant laquelle la peau est étendue et assouplie. Ce travail s’effectue avec l’aide d’une machine à palissonner. Des lames courbes vont au contact du cuir. Les fibres sont alors étendues et la peau s’assouplit.

Cadrage

On dénombre deux types de cadrage : le cadrage automatique et manuel. Dans les deux cas, les fibres sont étirées afin d’effacer les déformations et de casser l’élasticité. La peau devient plus lisse.

Veloutage

Le veloutage correspond à l’étape de poussage qui permet de donner son aspect au cuir (velours ou nubuck). Le ponçage est plus ou moins fin et se fait du côté de la fleur ou de la chair. Une forte poussière se dégage lors de cette étape.

Pigmentation

La pigmentation est une étape importante dans la création du cuir. En effet, elle apporte une certaine résistance à la peau en plus des diverses autres propriétés comme l’uniformité de la couleur et les facilités d’entretien.

Lissage

C’est le frottement sur la fleur d’un cylindre de verre pour donner un aspect brillant aux peaux.

Liegeage

Après l’étape de lissage, il est important de redonner un aspect propre au cuir. On utilise alors du liège pour faire remonter le grain sur la fleur.

Impression

Permet de créer, par pression d’une plaque gravée, un grain artificiel sur la peau (imitation de peaux rares telles que crocodile, lézard, serpent, autruches). La même technique est utilisée pour des dessins fantaisies.

Retaillage

Élimine les imperfections du pourtour de la peau afin de préparer le cuir à l’envoi.

Après cette dernière étape de finition, la peau est mesurée, classée et conditionnée, prête à l’expédition.

Continuer la lecture