Contact : 05 63 57 57 02 ou par E-mail

la rue des artisans

Le super Blog

Il ne faut pas oublier que ce sont les artisans du cuir (les maroquiniers) qui créent les articles que nous aimons tant. Tout le mérite leur revient et il est normal de faire la lumière sur l’artisanat du cuir de fabrication française sur ce site.

Une industrie de prestige en France

La France a vu naître de grands créateurs du cuir. À juste titre, on peut dire que le Tarn est le berceau des maroquiniers. Paris, la capitale de la mode, a su tirer le meilleur de ses artisans pour devenir une référence en terme de maroquinerie en France et dans le monde. Mais avant de devenir maroquinier, il faut se former. Nous vous éclairons sur le moyen de devenir un professionnel de la peau tannée.

L'artisanat du cuir en France

L’artisanat du cuir du Tarn

Le Tarn est une région française qui a vu naître une industrie immense autour du cuir. C’est d’ailleurs à l’avènement de l’industrie que le Tarn, et plus particulièrement Grauhlet, a su se distinguer. Outre sa situation géographique qui permettait à la ville d’accéder à tous les éléments nécessaires au tannage, c’est le savoir-faire de ses artisans qui a fait le succès de la région. Ainsi, c’est dans la technique et dans le choix des peaux et tanins que les artisans graulhetois ont pu se distinguer et développer le commerce du cuir en France.

Aujourd’hui, seule une poignée d’artisans de renom permet de faire vivre l’histoire du Tarn à travers des créations uniques.

L’artisanat du cuir de Paris

Les artisans maroquiniers parisiens ne sont pas en reste. Beaucoup de professionnels de la peau tannée ont migré de France vers la capitale afin d’y faire commerce. En effet, c’est dans la capitale de la mode que tout se joue. On y trouve des créateurs renommés ainsi que des personnes prêtes à développer le commerce du cuir. D’ailleurs, chaque année, le salon du cuir se déroule à Paris et fait venir des milliers d’amateurs.

Comment apprendre le métier de maroquinier ?

La maroquinerie est un domaine qui s’apprend par la théorie, mais aussi (et surtout) par la pratique. C’est la raison pour laquelle plusieurs formations initiales et continues existent. La voie la plus classique pour atteindre l’un des métiers de la maroquinerie est le CAP Maroquinier. Il s’agit d’une formation professionnelle accessible à partir de 16 établissements partout en France. Outre l’aspect pratique du travail du cuir, les étudiants auront des notions théoriques sur la fabrication et la commercialisation du cuir en France et dans le monde.

À lire